Accueil Remonter Cartes Lecteurs Livres Logiciels Contactez-moi Liens  
     

Dimensions
Contacts
Brochage
 
 

Brochage

Les huit contacts, repérés C1 à C8 sur les figures de la page Position des contacts sont définis dans la norme ISO 7816-3 de la manière suivante :

C1 porte l’appellation normalisée VCC ce qui correspond donc à la tension d’alimentation positive de la
carte, fournie par le lecteur.

C2 porte l’appellation normalisée RST et correspond à la commande de reset de la carte, fournie par le lecteur. L’utilisation de cette entrée par la carte n’est pas obligatoire avec certaines cartes à mémoire.

C3 s’appelle quant à lui CLK ce qui est bien sûr l’abréviation de clock et correspond à l’horloge fournie à la carte par le lecteur. Bien que la norme précise ici encore que ce signal est optionnel, il est présent sur toutes les cartes, que ce soient de simples cartes à mémoire ou des cartes à microcontrôleurs car c’est lui qui rythme les échanges de données entre la carte et son lecteur.

C4 et C8 s’appellent RFU ce qui signifie tout simplement Reserved for Future Use. Même si vous n’êtes pas anglophone vous aurez compris que ces contacts sont donc réservés à une utilisation future.

C5 s’appelle GND et correspond bien évidemment à la masse électrique de la carte.

C6 s’appelle VPP et correspond à une tension de programmation de la carte fournie par le lecteur. Cette tension n’est plus jamais utilisée de nos jours. Sa présence vient du fait que les premières cartes à puce qui ont été produites intégraient de la mémoire EPROM, c’est à dire de la mémoire programmable électriquement, qui nécessitait une tension de 21 volts pour cela. C’est cette « haute » tension, que l’on appelait tension de programmation, qui justifiait la présence de cette entrée VPP. Aujourd’hui, et même si quasiment toutes les cartes intègrent de la mémoire EEPROM, c’est à dire programmable et effaçable électriquement, la haute tension n’est plus nécessaire car la technologie actuelle permet de se satisfaire de la seule tension d’alimentation normale VCC.

C7 enfin est peut être le signal le plus important de tous puisqu’il s’appelle I/O et qu’il correspond donc aux entrées et sorties de données en provenance ou à destination de la carte. Cette ligne étant seule pour réaliser les entrées et sorties de données, elle est évidemment bidirectionnelle.

Ce brochage, normalisé et universellement respecté, est présenté sous forme plus visuelle sur la figure ci-dessous.

Brochage des cartes à puce Brochage Carte A Puce

Site déclaré à la CNIL sous le n° 1112854
© 2017 - C.Tavernier - Reproduction interdite sans autorisation